Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Aurélien Martineau Université d'Angers, France
Mathilde Plard (Chargée de recherches CNRS, UMR 6590, ESO-Nantes, France)

Vieillissement, migration et territoires. Proposition d'une approche territorialisée des conditions de vieillissement des immigrés.

Résumé:
Vieillir en migration est devenue une situation commune à un nombre grandissant de personnes en France. En 2014 sur le territoire national, 1,9 million de personnes immigrées étaient âgées de 65 ans et plus. La constante augmentation du nombre d'immigrés âgés constitue une question sociale et politique en France, ce qui a été confirmé par les récents travaux de l'Assemblée nationale. En tant qu'objet de recherche, le vieillissement des personnes immigrées révèle les spécificités (Attias-Donfut, 2014) et les difficultés supplémentaires (Samaoli, 2012) que peuvent rencontrer ces publics par rapport aux personnes non immigrées : inégalités socioéconomiques, barrière de la langue, faibles ou non-recours aux droits sociaux, éloignement des proches, moindre accès aux services gérontologiques, etc. Si la littérature scientifique s'est largement développée depuis les années 2000, rares sont les travaux qui ont proposé une entrée territorialisée des expériences de vieillissement des immigrés (Plard, Martineau, Fleuret, 2015). Face à ce constat, la communication présente les résultats d'une recherche menée au sein de deux territoires où l'enjeu du vieillissement des personnes immigrées se manifeste avec plus ou moins d'acuité (Maine-et-Loire : 3% des 55 ans et plus sont immigrés ; Montreuil-sous-Bois : 35% des 55 ans et plus sont immigrés). Quand est-il des conditions de vieillissement des immigrés âgés sur des territoires de vie différents ? En fonction du contexte territorial, comment l'action gérontologique perçoit-elle et répond-elle aux enjeux de leur vieillissement ? Quelles similarités ou disparités sont observables ? En étant attentif à l'impact des contextes spatiaux, cette présentation interroge subséquemment les problématiques et les inégalités que peuvent rencontrer les immigrés à partir du recueil de l'expérience des acteurs médico-sociaux, associatifs ou politiques auprès de ces publics. Pour répondre à cet objectif, la communication s'appuie sur l'analyse qualitative du discours des acteurs sociaux et gérontologiques (41 entretiens auprès de 54 acteurs) réalisée en 2016 et 2017 sur les deux terrains de recherche. L'analyse des entretiens a été augmentée par l'étude des données sociodémographiques, de la littérature grise et par des temps d'observation au sein des territoires. Les résultats soulignent l'hétérogénéité des situations des migrants âgés et les disparités existantes durant la vieillesse en fonction de leur parcours de vie. L'approche territorialisée permet cependant de saisir les spécificités propres à chaque terrain d'étude et la variabilité des réponses et des initiatives gérontologiques proposées aux migrants âgés en fonction de leur (in)visibilité dans l'espace social.

Document téléchargé

Vieillesse et migration
vendredi 31 aot 2018