Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Frédéric Sandron IRD, France
Armelle Klein (Université de La Réunion, IRD, PEBCS, France)

Attitudes et opinions des personnes âgées face aux nouvelles technologies. Résultats d'une enquête à La Réunion

Résumé:
Dans le département ultramarin de l'île de La Réunion, peuplé aujourd'hui de 860 000 habitants, le vieillissement démographique sera particulièrement rapide. Selon l'Insee, la proportion des personnes âgées de soixante ans et plus dans la population totale passera de 12% en 2010 à 23% en 2030. Les défis que connaissent les pouvoirs publics et les collectivités territoriales à La Réunion sont d'assurer à ces générations de seniors un vieillissement de qualité, malgré des conditions de vie et un état de santé en moyenne moins favorables qu'en France métropolitaine. Dans cette perspective, et notamment avec la Loi du 28 décembre 2015 sur l'adaptation de la société au vieillissement de la population, de nombreuses initiatives sont localement impulsées dans les domaines de la prévention pour le Bien vieillir, de la détection et de l'alerte en cas de problème ou encore du care auprès des seniors. Ces différentes actions sont souvent composées à la fois d'aides humaines et techniques, ces dernières étant alors regroupées sous le vocable de « gérontechnologies ». Parmi elles, on peut citer les systèmes de téléassistance, les tablettes tactiles, les montres connectée, etc. Dans la littérature scientifique, une problématique récurrente concerne l'acceptabilité de ces nouvelles technologies par des personnes âgées a priori peu enclines à l'innovation technologique. Pourtant, ces aides au Bien vieillir sont souvent des outils utilisés dans l'optique d'un maintien à domicile qui correspond dans la grande majorité des cas au souhait des personnes âgées elles-mêmes. L'enjeu de l'acceptabilité des nouvelles technologies est donc à la fois sociétal et individuel, et il importe de mieux connaître les opinions, les attentes et les attitudes des seniors face à ces nouveaux outils qui leur sont destinés. C'est ce qui est proposé dans cette communication à partir d'une analyse des données d'une enquête quantitative qui a été menée à l'île de La Réunion entre le 5 septembre et le 16 décembre 2016 auprès de 150 seniors. Plus précisément, nous mettrons en correspondance les attitudes et opinions sur les nouvelles technologies des seniors interrogés avec leurs caractéristiques démographiques, socioéconomiques, leurs conditions d'habitat ou encore leur entourage familial. De manière plus générale, un des résultats à partir de notre corpus est la grande importance donnée à la valeur d'usage directe et immédiate des TIC ou des gérontechnologies possédées.

Mobilité et logement
jeudi 30 aot 2018