Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Goran Penev Institut des Sciences Sociales, Serbie
Biljana Stankovic (Institut des Sciences Sociales, Serbie)

Veuvage en Serbie : plus fréquent et plus ou moins irréversible

Résumé:
OBJECTIFS Le vieillissement avancé est, en règle générale, accompagné d'une augmentation de la proportion de personnes veuves. En ce sens, la Serbie n'est pas une exception. Au cours des dernières décennies, ce pays a une proportion croissante et élevée des personnes veuves parmi l'ensemble de la population âgée de plus de 15 ans. La Serbie, avec un taux de veuvage de 11,7 % (en 2011), vient en tête de classement européen (plus élevé seulement en Bulgarie et en Ukraine). Le veuvage des hommes serbes est le plus fréquent en Europe (5,2 %), mais il touche surtout des femmes (au total, 78 % sont des veuves). La mort d'un conjoint entraîne souvent des grandes modifications dans la vie de personne veuve (aggravation de la situation financière, sociale et psychologique, perturbation des activités quotidiennes). Egalement, des conséquences globales (culturelles, économiques, démographiques) de veuvage sont importantes. L'ambition de cette communication est d'avancer quelques facteurs explicatifs des évolutions démographiques des personnes veuves en Serbie de 1981 à 2011. Seront analysés la dynamique globale de ce groupe et le changement de ses structures (par sexe et âge, niveau d'éducation, milieu urbain/rural, selon le type de ménage), ainsi que des caractéristiques des importants facteurs de changement de nombre de veufs et veuves (l'espérance de vie selon l'état matrimonial et le remariage des personnes veuves). Une attention particulière sera consacrée à essayer de voir quelles peuvent être les causes de la diminution rapide des remariages des veuves, et notamment des veufs, dans la période 1980-2015. DONNÉES, MÉTHODES ET RÉSULTATS La communication s'ouvrira sur la question de la définition de veuvage et de son traitement dans les recensements réalisés de 1981 à 2011 (l'état matrimonial légal, unions consensuelles). Un regard sera ensuite porté sur la dynamique de la population veuve (1981-2011), et sur ses structures principales (âge, sexe, éducation, urbain/rural), particulièrement au moment du dernier recensement. Les données d'état civil (décès selon le statut conjugal, mariages selon l'état matrimonial antérieur), seront également incorporées à l'analyse. On présentera aussi les résultats d'une recherche qualitative (méthode d'interview, échantillon approprié, 30 veufs et veuves de Belgrade, âgés 60 ou plus). L'accent sera mis sur les avantages du mariage pour les veufs, les obstacles pour réaliser une nouvelle union conjugale, ainsi que les raisons de l'absence d'intention de se remarier. Les résultats des analyses quantitatifs et qualitatifs permettront une connaissance plus précise du phénomène du veuvage en Serbie.

Vieillir seul
vendredi 31 aot 2018