Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Maude Crouzet Université de Strasbourg, France
Amélie Carrère (Ined, France), Caroline Laborde (ORS Ile-de-France, France), Didier Breton (Université de Strasbourg, France), Emmanuelle Cambois (Ined, France)

Différences d'espérances de vie sans incapacité dans les départements français ? Premiers résultats et facteurs explicatifs

Résumé:
En France, de nombreux travaux ont traité des espérances de vie sans incapacité (EVSI) et analysé les déterminants individuels. A l'échelle infra nationale les études sont très rares faute d'enquête représentative à cette échelle mesurant les niveaux d'incapacité. Ainsi, en France l'EVSI à 65 ans s'élevait à 10,4 ans pour les hommes et 10,7 ans pour les femmes en 2014, mais on peut supposer que cette moyenne nationale recouvre d'importantes inégalités territoriales, à l'instar des forts écarts entre les différents départements concernant l'espérance de vie à 60 ans : de 20,5 ans à 24,5 ans pour les hommes et de 20,9 ans à 28,5 ans pour les femmes. En 2014, l'enquête Vie Quotidienne et Santé (VQS) offre la possibilité de calculer, pour la première fois, des niveaux d'incapacité des 60 ans et plus à partir d'un échantillon représentatif à l'échelle départementale. Les données de cette enquête autorisent ainsi la comparaison des conditions de santé des plus âgés des différents départements. Il sera entre autre possible de comparer des territoires a priori très spécifiques, comme le sont les départements d'outre-mer (DOM) avec chaque département métropolitain. Les comparaisons, jusqu'à présent disponibles avec la France métropolitaine dans sa globalité ont en effet tendance à gommer les spécificités des autres départements et à accentuer les écarts entre DOM et métropole. Cette communication visera deux objectifs. Dans un premier temps on s'attachera à calculer différents indicateurs d'espérance de vie en bonne santé (sans restriction d'activités quotidiennes, sans limitations fonctionnelles…) à l'échelle départementale. Dans un deuxième temps nous croiserons ces résultats avec d'autres indicateurs relatifs aux conditions de vie des personnes âgées, et à l'offre de soins et services à domicile et en établissement. Une attention particulière sera portée aux DOM du fait de leur vieillissement accéléré en lien avec leurs dynamiques démographiques récentes, mais aussi leurs spécificités concernant les causes de décès (moins de tumeurs, et beaucoup plus de maladies endocriniennes), et surtout les conditions de vie (taux de pauvreté et chômage nettement plus élevés que dans n'importe quel autre département de Métropole).

Vieillir en santé
jeudi 30 aot 2018