Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Alexandra Garabige Ined, France
Loïc Trabut (Ined, France)

Renforcer la coordination des acteurs du maintien à domicile autour des personnes âgées : enjeux et obstacles d'une politique publique du vieillissement en France.

Résumé:
Cette communication, qui s'inscrirait dans l'axe 4 « Politiques publiques et vieillissements », porte sur l'analyse de la mise en œuvre, en France, d'un dispositif public visant à promouvoir une « approche globale » de la prise en charge de la dépendance. Il s'agit du dispositif expérimental sur les « parcours de soins des personnes âgées en risque de perte d'autonomie » (Paerpa), initié par les lois de financement de la sécurité sociale (2012 et 2013) et s'inscrivant dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé. Ce dispositif a pour objectif d'améliorer les parcours de soins des personnes âgées de 75 ans et plus « pouvant être encore autonomes mais dont l'état de santé est susceptible de s'altérer pour des raisons d'ordre médical et/ou social » (cahier des charges Paerpa). Il vise en particulier leur maintien à domicile et l'amélioration des prises en charge sociales et médicales, en renforçant la coordination entre acteurs. On peut alors se demander dans quelle mesure et à quelle(s) condition(s) ce dispositif d'impulsion nationale permet effectivement d'améliorer la prise en charge au domicile et de maintenir l'autonomie des individus en répondant aux besoins de cette population dans les territoires locaux. Cette communication porte sur la mise en œuvre de cette expérimentation dans deux territoires. Outre une analyse documentaire relative à l'expérimentation, nous avons réalisé une série d'entretiens (17) avec des décideurs politiques et des responsables administratifs aux échelons régionaux, départementaux et municipaux. Cette enquête montre que ce dispositif se focalise sur l'amélioration de la structuration de l'offre de services aux personnes âgées. Dès lors, la question de la coordination entre les différents acteurs du sanitaire et médico-social devient l'enjeu central de la mise en œuvre de ce dispositif. Par ailleurs, alors qu'il vise à sortir du schéma classique centré sur l'âge sous-entendant de moindres performances ou capacités des personnes âgées, ce dispositif est essentiellement porté et structuré par les acteurs du secteur sanitaire. Or ces derniers peinent à s'engager dans une logique de coopération avec les acteurs médico-sociaux plus habitués a priori à intégrer les demandes des usagers dans leurs pratiques. On peut faire l'hypothèse que ce dispositif reste une affaire de professionnels. C'est ce que nous montrerons en analysant le contenu du dispositif (incluant notamment les principaux outils destinés à améliorer cette prise en charge) et la façon dont les acteurs le mettent en œuvre dans les territoires.

Document téléchargé

Aspects territoriaux des politiques publiques
mercredi 29 aot 2018