Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Géraldine Duthé Ined, France
Nadine Ouellette (Université de Montréal, Canada), Carlo Giovanni Camarda (Ined, France), Gilles Pison (Muséum national d'histoire naturelle & Ined, France)

Niveaux et tendances de l'âge modal au décès en milieu rural sénégalais depuis le milieu des années 1980 : une nouvelle perspective sur la transition sanitaire et la longévité

Résumé:
La longévité est généralement mesurée par l'espérance de vie à la naissance (e0). Cependant, l'âge modal au décès chez les adultes (M), i.e. l'âge le plus fréquent au décès, est un indicateur de la mortalité dont l'intérêt est de plus en plus reconnu car, contrairement à e0, il n'est pas affecté par les conditions de mortalité aux jeunes âges. Comme pour e0, les niveaux et tendances de M sont certainement très différents dans les pays à revenu faible et intermédiaire, en particulier ceux d'Afrique subsaharienne, par rapport aux pays à revenu élevé. Cet indicateur, qui se concentre sur la mortalité aux âges élevés, peut pourtant apporter un nouvel éclairage sur la transition sanitaire et la longévité des hommes et des femmes vivant dans ces pays. Cependant, du fait du manque de données, notre connaissance de la mortalité des personnes âgées ? et a fortiori de M - reste très limitée au sud du Sahara. Cette recherche propose une estimation des niveaux et des tendances de l'âge modal au décès ainsi que des indicateurs de dispersion qui lui sont associés dans trois populations rurales du Sénégal ? Bandafassi, Mlomp et Niakhar - qui sont suivies depuis plus de trois décennies. Du fait des passages répétés, les dates de décès sont connues avec précision, tout comme les âges des individus. Calculées sur de faibles effectifs de population et de décès, les tables de mortalité présentent des fluctuations par âge, notamment les décès de la table (dx) qui permettent d'estimer l'âge modal au décès. L'âge modal est estimé à l'aide d'une méthode de lissage P-spline, une méthode non paramétrique exempte de toute hypothèse relative au schéma de la mortalité par âge et déjà mobilisée dans d'autres contextes (Camarda 2012, Ouellette et Bourbeau 2011, Ouellette et al., 2012). Les fluctuations de la mortalité par âge observées aux très grands âges restant sujettes à caution, l'analyse ne tient pas compte de la mortalité observée au-delà de 85 ans (88 ans pour certaines périodes pour les femmes). Après avoir exposé la méthode d'estimation, nous présenterons les résultats et discuterons des tendances observées. Nous comparerons nos résultats avec un âge modal obtenu à partir de modèles d'estimation de la mortalité tels que le modèle log-quadratique proposé par Wilmoth et al. (2012). Cette comparaison entre des données « observées » et des données estimées alimentera notre connaissance de la mortalité aux grands âges en Afrique subsaharienne.

Enjeux de mesures : dépendance, mortalité
vendredi 31 aot 2018