Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Marc Debuisson Iweps, Belgique
Julien Charlier (Iweps, Belgique) Marc Debuisson (Iweps, Belgique), Michel Poulain (UCL, Belgique), Isabelle Reginster (Iweps, Belgique), Claire Simon (Iweps, Belgique)

Stabilité résidentielle des populations âgées selon les lieux de vie en Wallonie

Résumé:
Une manière originale d'étudier le vieillissement est de l'aborder par la recherche de facteurs de la stabilité résidentielle, en cherchant à comprendre pourquoi certains ne migrent pas et reste plus longtemps dans leur lieu de vie. Notre contribution s'inscrit dans le cadre d'une analyse des populations domiciliées dans les localités urbaines, périurbaines et rurales wallonnes, dans une perspective axée sur le territoire plutôt que sur un suivi individuel. Elle se focalise sur les populations de différents groupes d'âges au-delà de 60 ans selon leur type de ménages privés. Les personnes âgées présentes dans les ménages collectifs (maisons de repos) seront également étudiées. A partir des données individuelles du Registre National, la source authentique de données sur les personnes physiques en Belgique, un indicateur de stabilité résidentielle est construit au niveau infra-communal pour les territoires de différents types de communes wallonnes. Il mesure, de 2011 à 2015, la part de population, par groupe d'âge, qui est restée au sein de son quartier durant cette période de 4 ans. La cartographie de cet indicateur montre une diversité de situation, tant au niveau des groupes que pour les différentes communes et quartiers. Elle mettra notamment en évidence les territoires où cette stabilité est la plus forte. A côté de choix individuels qu'il est difficile d'approcher par les bases de données disponibles, la stabilité résidentielle peut sans doute s'expliquer aussi par des facteurs liés au lieu de vie. L'analyse propose donc de tester l'influence de certains d'entre eux dont par exemple l'offre en logement spécifique aux populations âgées mais aussi locatif, la structure du tissu urbanisé, la proximité à différents services, le niveau de vie. Dans un contexte où le maintien à domicile des personnes âgées est l'objet de différentes attentions au niveau régional, fédéral et européen, cette thématique de la stabilité résidentielle pour les personnes âges est dès lors pertinente pour éclairer les politiques publiques. Elle répond également à la question de l'axe 2 du colloque qui met notamment l'accent sur « l'impact des contexte sociaux et spatiaux » dans les inégalités sociales et spatiales et éclaire les « lieux » « de l'étape ultime de l'existence ».

Document téléchargé

Ancrage et mobilité
jeudi 30 aot 2018