Programme du Colloque



XVIIIème Colloque de l'Aidelf

Jean-Luc Guyot Iweps, Belgique
Jacques Marquet (Université Catholique de Louvain, Belgique)

La prospective du bien vieillir : examen critique d'un exercice wallon

Résumé:
En Wallonie, selon les dernières estimations , en 2060, une personne sur quatre devrait être âgée de 65 ans ou plus et près d'une sur dix de 80 ans ou plus. Soit plus d'un million de wallons et wallonnes pour la première catégorie et plus de 400 000 pour la seconde. Face aux défis engendrés par ces perspectives d'évolution, il paraît nécessaire de s'interroger sur l'évolution des dispositifs d'accompagnement des personnes âgées en Wallonie. Plus fondamentalement, c'est la question du bien vieillir en Wallonie qui est posée. Cette nécessité est d'autant plus grande que les responsables régionaux en la matière ont mis en évidence une réelle évolution de la situation . Les demandes des personnes âgées et de leur entourage se diversifient. L'entrée des personnes âgées en structure d'accueil est de plus en plus tardive (la moyenne d'âge des personnes en maison de repos avoisine les 80 ans). La proportion des personnes de plus de 80 ans accueillies en structures s'est accrue rapidement et considérablement. Enfin, la population concernée désire demeurer le plus longtemps possible au domicile ou dans un environnement qui lui est proche. C'est dans ce contexte que l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) a mis en œuvre un programme de travail prospectif sur le vieillissement démographique de notre région. Les objectifs intrinsèques du projet étaient : • d'identifier, sur la base d'un examen rigoureux de la situation régionale et des attentes et besoins de la population, • d'élaborer des scénarios d'évolutions en matière de bien vieillir à l'horizon 2025-2045 sur la base d'une méthodologie rigoureuse, • de mettre en évidence les enjeux pertinents pour la Wallonie en la matière et • d'identifier des pistes d'action publique permettant d'anticiper les défis posés par l'évolution démographique régionale et d'y répondre. L'objet de notre communication est (1) de présenter les particularités méthodologiques et épistémologiques des différentes composantes de cette recherche à la lumière des prescrits en vigueur dans le champ de la pratique prospective et (2) de tirer un premier bilan de la percolation des résultats de la recherche dans l'action publique régionale wallonne. Ce faisant, nous serons amenés à cerner les conditions de réussite d'un exercice prospectif, notamment en matière de vieillissement démographique.

Document téléchargé

Politiques du vieillissement
mercredi 29 aot 2018